• Comment laver un ouvrage en laine, lui donner une meilleure finition ?

    Il faut savoir que les ouvrages en laine sont fragiles et se lavent assez peu (se repassent encore moins). Cela peut les faire rétrécir ou feutrer, la laine n'aime pas les chocs thermiques ! Fort heureusement, de manière générale, les fibres naturelles gardent moins les mauvaises odeurs que les fibres synthétiques. Et les ouvrages en laine se portent généralement par dessus les vêtements. Ce qui rend le lavage beaucoup moins nécessaires que pour d'autres vêtements.

    Mais lorsque le lavage est nécessaire ou que l'on veut donner un meilleur tombé à un ouvrage (en jacquard ou avec un point ajouré notamment), le blocage peut-être bien utile. Il permet d'uniformiser un  peu la tension globale et de lui donner la taille finale attendue (pour un châle par exemple).

    Voici la démarche à suivre, il s'agit d'une méthode mais on peut en trouver d'autre (en utilisant la méthode "pattemouille" par exemple, avec une serviette mouillée et un fer à repasser).

    1 - Plonger l'ouvrage dans une bassine ou un évier rempli d'eau tiède (un trop grand choc thermique n'est pas bon pour la laine). Appuyer sur l'ouvrage pour faire sortir les bulles d'air.

    On peut séparer cette étape en deux si on veut laver le pull. On peut faire deux bains distincts : un avec un tout petit peu de nettoyant doux (type shampoing), un autre à l'eau clair pour rincer.

    2 - Vider l'eau et essorer rapidement l'ouvrage en appuyant dessus, ne surtout pas le tordre au risque de le déformer !

    3 - Pour le sécher d'avantage, on peut l'enrouler dans une serviette et marcher dessus. La serviette adsorbe l'excès d'eau.

    4 - Étaler l'ouvrage à plat, si besoin l'étirer pour qu'il fasse la taille attendue. Pour certains ouvrages type châles aux motifs ajourées, on peut même utiliser des épingles pour fixer l'ouvrage sur un support et qu'il sèche bien à plat et de manière étirée.

    Et voilà, il n'y a plus qu'à attendre que l'ouvrage sèche !


    1 commentaire
  • J'ai récupéré quelques pelotes de De Rerum Natura et en cherchant les modèles qui avaient été réalisés avec ces pelotes, je suis tombée sur le Soldotna Crop. C'est un pull que j'avais vu passé sur les réseaux sociaux et que j'avais trouvé hyper joli, en plus, je rêve depuis un moment de faire du jacquard et je trouvais la forme originale et idéal pour un pull de mi-saison. Banco !

    Je l'ai terminé assez rapidement et j'en suis hyper contente ! :)

    J'en profite pour vous faire voir la jolie vue depuis chez !

    J'ai utilisé 5 couleurs et non pas 4 parce que j'avais une pelote en plus et et que je n'arrivais pas à me décider. Et puis je n'avais pas assez de bleu clair donc j'ai commencé à faire le corps avec et j'ai basculé sur du rose à mi-chemin. J'aime beaucoup le rendu et je suis hyper contente de la régularité de mon jacquard. Ce qui est assez pratique c'est qu'il n'y a jamais plus de 2 couleurs en même temps par rangs et que ce modèle se tricote avec des aiguilles relativement grosses. Du coup c'est pas mal pour s'initier au jacquard je trouve (enfin, après quelques motifs vraiment simple sur des petites ouvrages peut-être).

    Désolée la photo est hyper lumineuse et rend assez mal les couleurs... Trop de soleil ! ^^

    Seul petit bémol pour ce modèle, j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas de diminution pour le corps parce que le pull étant assez court, ça peut donner un petit côté un peu bizarre en terme de forme. Mais je l'ai bloqué et le rendu est déjà plus intéressant ! Je vous montrerai quelle technique de blocage j'ai utilisé dans mon prochain article. Ce sera l'occasion de voir ce joli pull avec un peu moins de luminosité ! :)


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires