• Peux-t-on tricoter éthique?

    Je suis une fille avec des convictions. Je ne suis pas végan, ni même végétarienne, mais je consomme très peu de viandes et de produits laitiers. J'ai envie de croire que tout est une question de mesure et de choix, dans ma lutte contre la sur-consommation (j'achète au maximum locale et petits producteurs, coopératives, etc.). Nous savons tous que certains animaux sont traités de manière désastreuse: élevage en batterie, manque d'hygiène, de place, de considération, maladie, souffrance... Mais qu'en est-il de la production de laine?

    Peux-t-on tricoter éthique?

    Petits moutons à côté du camping, dans un petit village islandais (été 2013 - photo personnelle)

    J'adore tricoter, mais je me pose des questions. Est-ce que cette activité peut avoir un impact quelconque sur ma santé, la santé des autres, l'environnement, le bien être des animaux? J'ai mis du temps à me poser ces questions mais malgré tout, depuis que je tricote, je n'achète quasiment que des pelotes en fibres naturelles (végétales ou animales). Je pensais que c'était suffisant. Et puis je suis tombée sur un article d'Antigone XXI, qui pour le coup, m'a remise les pendules à l'heure...

    Au début, je me disais: "Ne pas vouloir manger d'animaux du tout, je le comprend parfaitement (que ce soit pour des questions environnementales, de santé, ou de bien-être des animaux), mais de là à ne pas vouloir utiliser leur laine! Ça ne leur fait pas mal quand même! D'ailleurs je pense même que ça leur rend service, de leur retirer leur laine quand il fait chaud!" Et je tenais un peu la même réflexion par rapport aux produits laitiers. Et puis finalement... Je me suis pas mal documentée et ce n'est pas si évident... A partir du moment où il y a du commerce, on parle forcément de rentabilité et de réduction des coûts, c'est triste à dire, mais c'est comme ça que ça marche. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler du "mulesing"? (âmes sensibles, je vous déconseille de taper ce mot dans Google image...) Il s'agit d'une pratique extrêmement barbare visant à découper à coup de cisailles la queue et l'arrière-train du jeune agneau, afin de lutter contre l'incidence des myiases - des mouches pondant des larves sous la peau. Le tout sans anesthésie. C'est moche n'est-ce pas? Et je vous laisse deviner comment on les traite lorsqu'ils ne sont plus assez rentable en production de laine. Ces pratiques sont surtout réalisées en Australie. Ayant subit de nombreuses modifications génétiques, les moutons mérinos produisent énormément de laine, ce qui ne va pas de pair avec le climat australien. La chaleur favorise donc le développement de larves, ce qui "justifie" le mulesing... Donc pour eux, c'est soit les larves de mouches, soit la cisaille... Alors qu'il existe des remèdes naturelles qui fonctionnent parfaitement (l'application d'huile essentielle d'arbre à thé notamment).

    Et quand on regarde ce qui se passe pour d'autre espèces c'est pas forcément mieux. Certaines femelles karakul sont tués dès que le petit montre signe de vie afin d'être dépecé pour récupérer la fourrure le plus tôt possible... 4 millions d'agneaux sont tués de cette manière chaque année...

    On pourrait donc se tourner vers des fibres naturelles végétales, mais ce n'est pas forcément mieux non plus... Le coton, notamment, est l'une des cultures qui utilisent le plus d'eau, de pesticides et d'insecticides au monde. Sachant qu'on trouve du coton partout: vêtements, pelotes, disque démaquillant (jetables ou réutilisables d'ailleurs, mais pour le coup, avec des cotons réutilisables ça en fait moins), ça fait réfléchir! Un article très intéressant à ce sujet chez Antigone XXI une fois de plus.

     

    Voilà, grosse remise en question... Faut-il arrêter d'acheter de la laine? Quelles sont les alternatives? Voici les quelques réponses que j'ai pu trouver.

    Les fibres végétales naturelles:

    • l'ortie: c'est une fibre très résistante mais très souple et elle pousse très facilement en Europe, et cela sans nécessiter beaucoup d'eau. Elle est néanmoins assez rare et coûte donc un peu cher. De plus, cette fibre a un aspect assez brut et râpeux...

    Peux-t-on tricoter éthique?

    pelotes d'ortie fin sur création mohair 3,90€ la pelote

    • le chanvre: plante locale qui poussent en Bretagne sans pesticides ni engrais chimique, pas d'irrigation... que des bons poins pour le chanvre !

    Peux-t-on tricoter éthique? 

    chanvre, fil fin et fil épais sur bellelaine respectivement 5,10 ou 6,80€ la pelote

    • le lin: de même, c'est une fibre locale (Normandie, Flandres, Belgique, etc.). Cette fibre nécessite 5 fois moins d'engrais et de pesticides que le coton conventionnelle et aussi beaucoup moins d'eau. Elle est biodégradable, recyclable et ne produit pas de déchets, tout est utilisé !

    Alors voilà, on fait quoi maintenant? On arrête d'acheter de la laine? Je dois avouer que je suis une grande fan de la douceur, la texture, la souplesse et le moelleux du mérinos... J'ai envie de croire que c'est possible de  produire de la laine avec amour, à petite échelle, dans des bonnes conditions pour l'homme, l'environnement et les animaux. Il est clair que c'est pas chez Bergères de France ou Phildar qu'on trouve ce genre de pelotes, vu le marché que ça représente et la quantité énorme de laine à produire.

    Drops est une marque que j'affectionne particulièrement, mais ne connaissant pas trop la politique et la provenance des matières premières, je ferais plus attention à l'avenir. Certaines pelotes ont la certification Oeko Tex, qui devrait garantir un faible impact environnemental, mais on ne sait jamais vraiment ce que cela signifie, ni si cela garanti le bien-être des animaux...

    En cherchant sur internet, je suis tombée sur quelques petites productions françaises, qui me semblent avoir une démarche humaine et éthique! Bien sur, il est vraiment très dur de savoir si tout ceci est vrai. Voici une liste non exhaustive de mes petites trouvailles:

    Peux-t-on tricoter éthique?

    de gauche à droite: échantillon tricoté en méribelle écheveau, aig. 9 (maco merinos) / logo de rerum natura / 100% merinos aig. 7-8 (éthic laine) / 100% laines vierges françaises, big wool aig. 7-10

    • de rerum natura: entreprise née de l'envie d'une femme de tricoter de la laine "bonne et belle". Les pelotes sont magnifiques et les prix sont abordables. Les matières premières sont issus de moutons élevés dans les alpes (les maco merinos) dans des conditions exceptionnelles. On trouve de nombreuses informations à ce sujet sur une page dédié sur leur site. Tarifs: entre 7,50 et 8,50€ l'écheveau (100g)
    • maco merinos: je vous ai déjà parlé de cette ferme. Elle vend des pelotes magnifiques (j'en ai déjà acheté chez eux et je les adore). La plupart sont vendues brut mais certaines sont teinté à la main avec des colorants éco-certifiés. Les fibres sont filées en France ou en Italie. Tarifs: entre 8 et 9€ l'écheveau (100g), compter 5€ de plus si vous les voulez teintées.
    • les toisons bretonnes: Tarifs: entre 6 et 7,50€ l'écheveau (100g)
    • éthic laines: Tarifs: entre 5 et 7€ la pelote (50g)
    • le petit micron: qu'on trouve aussi sur Facebook (bergerie du pays). De même, une petite ferme qui m'a l'air très familiale. Sur son blog, on peut voir plein de photos de la vie de la ferme: les moutons, la tonte, etc. J'ai d'ailleurs reçu une pelote de cette ferme dans le cadre de mon swap pelotes :), j'ai hâte de la tester ! Tarifs: 14€ l'écheveau (100g)
    • Bellelaine: "la boutique du tricot écolo", on y trouve beaucoup de matières (laines, yack, chameau, angora, alpaga, coton, bananier, ortie, lin, chanvre, etc...) toutes brutes (sans coloration). Beaucoup de ces pelotes viennent de France. Les tarifs dépendent énormément des fibres mais certains tarifs sont abordables.

    Pour celle qui voudrait une véritable solution alternative, avec des pelotes en fibres végétales 100% naturelle, il y a également le site Kaneh Bosem, qui proposent des pelotes en chanvre et coton bio. Tarifs: 6,5€ l'écheveau de 100g.

    Peux-t-on tricoter éthique?

    pelotes Ostane de Kaneh Bosem, 55% chanvre, 45% coton bio aig. 4,5

    En cherchant ces petites informations, je suis tombée sur un site qui propose de parrainer un mouton noir afin de créer une filière de finesse unique en France. En participant, vous recevez des nouvelles de votre mouton qui fera le trajet du Portugal à la creuse où se trouve la filière Fonty et vous recevrez à noël trois pelotes pour faire une écharpe ! Ce parrainage survient dans un contexte volontaire de revalorisation d'une filière locale encore présente et vivante sur le territoire. Plus d'infos et parrainage sur Histoiresdelaines.fr.

    Bon tricot !

     

    Références:

    Touche pas à ma laine, Antigone XXI

    Je fabrique mes disques démaquillants, Antigone XXI

     

    Edit (je rajouterais au fur et à mesure les bonnes adresses des commentaires):

     

    « {12hats1year} Avril, ne te découvre pas d'un fil !Recette de déodorant naturel en poudre »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Avril 2014 à 09:55

    Article très intéressant :)

    2
    Vendredi 11 Avril 2014 à 10:37

    Merci ! :) Et merci d'avoir partager l'info ;) !

    3
    Vendredi 11 Avril 2014 à 11:58

    très intéressant ton article. j'avais déjà entendu parler de ces pratiques barbares sur les moutons australiens et depuis, je fais attention à la provenance de la laine mais bon ce n'est pas suffisant. comme bonne adresse, il y a froufrou et capucine qui vend des laines produites en France dans le respect des animaux et teintes par ses bons soins avec des colorants naturels. et elle a une palette incroyable. elle vend dans sa petite boutique de Montivilliers (76) mais aussi sur raverly.

    et merci pour toutes tes bonnes adresses.

    bon week-end

    4
    Vendredi 11 Avril 2014 à 16:00
    Prairies

    Il est super ton article ! merci !!

    5
    Vendredi 11 Avril 2014 à 19:48

    Effectivement, entre un produit éthique, écologique et économique, c'est souvent le casse tête.

    Il existe des alternatives à ces fibres non écolo ou non éthique. Le point clé réside fondamentalement dans la connaissance de ce que l'on achète. Et là c'est le flou complet la plupart du temps.

    J'ai longtemps travaillé dans le milieu des fibres naturelles, j'en connais quelque chose. D'ailleurs pour compléter ton article, le label Oekotex est un gage de teinture "saine" (le fournisseur s'engage à ne pas utiliser de produits nocifs ou problématiques lors de la production).

    Pour connaitre les dessous de ces fibres naturelles (végétales ou animales), j'avoue que je ne me suis jamais totalement penché sur la question lorsque je choisis mes pelotes pour mes projets tricot. Pour autant je ne pourrais pas me résoudre à y renoncer. 

    Mais ton article a touché quelque chose, et je pense que je vais me renseigner et y prêter plus attention ! Merci !

     

    6
    Vendredi 11 Avril 2014 à 20:36

    A ajouter à ta jolie liste :
    - Ardelaine.fr
    http://www.lainedelabaiedesomme.fr/ la laine est douce, j'ai testé cet été

    Bises

    7
    Vendredi 11 Avril 2014 à 22:04

    Et une autre : http://www.filatureduvalgaudemar.com/
    De très beaux fils. Dont des laines non teintées.

    8
    Ellen
    Samedi 12 Avril 2014 à 04:52

    Ton article est très intéressant et je t'avoue que pour moi qui tricote beaucoup, je ne m'étais jamais posée ces questions. Sans doute et à tort parce que le tricot et la laine me font penser à ma grand-mère et que vu de ce point de vue je ne m'imaginais que de telles barbaries pouvaient exister (Australie)  envers ces pauvres bêtes. À l'avenir, je serai plus soucieuse de connaître la provenance et le mode de fabrication de mes pelotes, merci à toi !

    9
    Samedi 12 Avril 2014 à 07:14

    Super article, merci pour toutes ces informations, en effet, je ne m'étais jamais posé la question, mais tu m'as donné les réponses.


    Quant à parrainer un mouton, j'adore j'adore j'adore (j'avais déjà parrainé une ruche il y a quelques temps !)


    :)


     

    10
    Samedi 12 Avril 2014 à 12:58

    Je suis contente que cet article est suscité autant de questionnements, et si plus de monde était au courant et n'achetait pas ce genre de laines (le problème reste malgré tout de savoir qu'elles sont les entreprises qui se fournissent dans ce genre d'élevage?), il y en aurait surement moins (le boycott est presque notre seul pouvoir en tant que consommateur) !

    C'est dur d'allier économie, écologie et éthique, mais en tout cas, nous avons pu constituer une belle liste d'alternatives qui pour moi ont presque toutes des tarifs abordables! Merci à toutes pour vos réactions !

    11
    Lundi 14 Avril 2014 à 11:23

    Salut, je bosse dans le monde du textile, et effectivement dès qu'on gratte un peu, on trouve des choses pas forcément jolies jolies.... Mais comme dans tous les secteurs industriels, malheureusement ! Je trouve qu'on tape beaucoup sur ce secteur, qui a ses très très mauvais cotés, je ne le nie pas, mais qui en a aussi de bons....  

    Le problème, je pense, c'est que le consommateur est vraiment habitué aux prix ridiculement bas du commerce et n'est plus capable de donner un prix juste aux produits qu'il achète (on le voit également pour la nourriture :  tous le monde se plaint des prix élevés, et oublie qu'il y a 40 ou 50 ans, plus de la moitié de notre paie passait dans ce poste de dépense. Les gens n'achètent pas de fruits car trop chers, mais ne comparent jamais le prix au kg d'une pomme et d'un gâteau industriel, ce qui est pourtant très instructif...). De ce fait, le textile éthique a beaucoup de mal à faire sa place.... 

    Pour revenir sur ta recherche de produit plus clean, je pense également à Ardelaine en Ardeche, qui est une coopérative (donc auto gérée), qui fonctionne sur le principe de commerce équitable (respect du producteur, du bétail, et du produit en lui même). Cette coopérative a été créée à parti d'un constat (que je trouve ahurissant !) : les producteurs français jetaient leur laine car personne n'en voulait ! Mon oncle qui avait des moutons m'a confirmé cette version, lui non plus ne trouvait plus d'acheteur, car sa ferme n'était pas assez proche d'une autoroute pour être "rentable" ! ! ! ! 

    Pour le lin et le chanvre, ces plantes ont besoin de moins d'irrigations que le coton, mais doivent être rouies, donc macérées dans de l'eau afin de s'assouplir et de pouvoir être tricotable. Je ne connais pas le besoin en eau de cette étape, mais elle doit être prise en compte dans la "facture" écologique du produit.

     

    12
    Jeudi 17 Avril 2014 à 22:13
    Jaenelle

    Très joli blog ! J'ai le plaisir de t'annoncer que je t'ai sélectionné pour un Liebster Award ! Plus d'infos ici : http://alestudiantine.com/2014/04/17/et-encore-un/
    A bientôt 
    Jaenelle

    13
    Dimanche 27 Avril 2014 à 15:52
    Gazouillis et cie

    Bonjour, tu as aussi la filature fonty http://www.fonty.fr/new/index.php?p=qui&PHPSESSID=ee8bb1506fe19e1881385fba7baaee5f


    c'est d'ailleurs cette filature qui propose le parrainage du fameux mouton noir...


    je suis une tricoteuse acharnée et je n'utilise que cette marque pour mes créations de layette :) mais, vue la longue liste que tu proposes, je vais peut être en découvrir d'autres, à condition quelles soient Française... bien sûr !!!


    Quoi qu'il en soit mes clientes sont sensibilisés aux belles matières française qui s'inscrivent dans une  démarche éthique !!!


    Bon dimanche :)

    14
    Féli
    Vendredi 6 Juin 2014 à 22:13

    Bonjour,


    je tricote du mohair des Pyrénées Ariégeoises (http://www.ariege.com/mohair-pyrenees/)...les chèvres y sont les plus heureuses du monde!!!


    La ferme fait partie de l'association mohair des fermes de France, un label qui garantie la qualité des élevages et donc de la matière...entre 9 et 10 € la pelote de  25g/ 250m.


    C'est toujours sympa d'aller chercher ma laine là-bas....


    merci pour l'article...


     


     


     

    15
    Mercredi 2 Décembre 2015 à 19:35

    et nous!!

    merci pour ce chouette article!

    16
    Mickaëla
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 14:06

    Bergère de France refuse le mulesing alors j'achète éthique et français en même temps!

    Je suis tentée par des laines Phildar mais n'ai pas assez d'info sur la provenance de leur laine.

    Pour moi Bergère reste un bon rapport qualité-prix-conviction.
    Bonne journée

    17
    Nath
    Mardi 18 Avril à 16:35

    Bonjour, j'ai suivi votre conseil j'ai acheté de la laine chez le site marchand de Kaneh Bosem: Coton / chanvre.

     Cette laine est difficile à travailler, elle n'est pas agréable lors de contact direct sur la peau et les ouvrages sont lourds.  Par ailleurs, il propose peu de couleur.

    Sinon, j'ai trouvé un site où ils vendent des ouvrages faits main en France et 100% fibres végétales labélisées et certifiées. Pour essayer j'ai acheté un article: une écharpe et j'ai adoré. Elle est super douce et agréable à porter. ce que j'aimé aussi ce sont les finitions du produit. En plus, je sais qu'aucun animal n'a souffert ni notre environnement pour créer ce type d'article. Le site s'appelle "vegan-tricot.com" . Je recommande...

     

     

    18
    Mimi
    Jeudi 25 Mai à 16:24

    Chouette l'info ! Vraiment bien le site https://www.vegan-tricot.com/  

    Tutos et kits à tricoter sympas à des prix intéressants (même prix que d'autres sites marchands) Des articles originaux eeeetttttt surtout de l'artisanat made in France.

    19
    Acidy
    Mercredi 23 Août à 18:33

    Bonjour et merci pour toutes ces adresses ! Passe une bonne journée money

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :