• J'ai acheté ce jean il y a très longtemps. Il avait des petits trous et des marques d'usures. Non mais franchement, acheter un jean neuf avec des marques d'usures, on ne sait vraiment plus quoi inventer pour faire "joli"... ^^

    Quand la reprise est mieux que l'originale ou comment réparer un jean troué !

    Bref, ce jean est chouette, confortable et me va bien, ce sont déjà de grandes qualités pour un jean, non? Cependant, les petites usures sont vite devenues des petits trous et les petits trous des grands trous (tu mets un pied dedans pour l'enfiler et tu le passes dans le mauvais trou, et POUF ! #tmtc).

    Comme les jeans qui me vont bien ne courent pas le rues (comme les princes charmants d'ailleurs), et que je suis dans une démarche de minimaliste et de zéro déchet (#grossehippie), j'ai voulu le réparer et au passage, lui donner un petit côté bien personnel.

    C'est donc munie de tout un tas de tissus colorés, d'une paire d'aiguille et de mon tableau d'inspiration pinterest que j'ai commencé mon ouvrage !

    Quand la reprise est mieux que l'originale ou comment réparer un jean troué !

    clic pour suivre ce tableau !

    Voici l'état dudit pantalon:

    Quand la reprise est mieux que l'originale ou comment réparer un jean troué !

    État des lieux: quatre gros trous, deux sur chaque jambes.

    Au départ, je voulais utiliser quatre tissus différents; deux unis, deux à motif mais je me suis dit que ça ferait un peu trop clown... :) J'ai donc pris un reste de tissus chambray bleu clair, et un reste de tissus à motif fleuri que j'avais récupéré dans un emmaüs (un vieux drap de lit, je suis entrain d'en faire une chemise ou en tout cas d'essayer que ça ressemble à une chemise...)

    D'un point de vue technique, j'ai fait ça à la main en intercalant un morceau de cartons de la largeur du jean  pour éviter de coudre les deux côtés ensemble. Pour chaque trou, même méthode: je disposais le tissus sous le trou, je mettais des épingles et je commençais à coudre en m'inspirant des motifs que j'avais vu sur pinterest. J'ai utilisé des fils de couleurs différentes et plus ou moins épais. Pour finaliser, je retournais le jean et je cousais les bords du tissus avec un fil de couleur similaire au jean. Ça se voit très peu et ça permet de maintenir les carrés de tissus en place et de pas se prendre les pieds dedans quand on l'enfile ^^. Voici les quatre réparation de trous que ça a donné:

    Quand la reprise est mieux que l'originale ou comment réparer un jean troué !

    J'ai brodé à l'instinct (je n'ai jamais vraiment fait de broderie) donc je vous invite à vous documenter sur internet si vous voulez de plus amples explications sur les différentes techniques de broderie, mais quand on fait simple (des pointillés, une fois au dessus, une fois au dessous), ça marche aussi et ça fait joli.

    Quand la reprise est mieux que l'originale ou comment réparer un jean troué !

    Quand la reprise est mieux que l'originale ou comment réparer un jean troué !

    J'étais toute contente de pouvoir enfin remettre mon jean qui était resté au placard pendant un moment en attendant que je trouve quelque chose à en faire (et ça me faisait un peu mal au cœur de le couper pour en faire un short). Il m'arrivait de le mettre quand même, malgré les trous (#toujourshippie), mais surtout en été et pas en toute circonstance (#soutenancedethèse).

    Et du coup, il m'a suffit de le porter une journée pour qu'un nouveau trou apparaisse...... Ah le karma des fois !

    Quand la reprise est mieux que l'originale ou comment réparer un jean troué !

    J'espère que cet article vous aura donné des idées pour réparer vos jeans troués, ou d'autres choses ! :)

     

     


    4 commentaires
  • Ça fait un moment que j'ai accumulé tout un tas de pelotes ! Du coup maintenant je réfléchis différemment. C'est plus "Oh le joli modèle, quelles pelotes je pourrais acheter avec" mais c'est plutôt "qu'est-ce que je pourrais bien faire de ces pelotes?!"

    Le gilet tout doux

    Voici un petit gilet tout simple et rapidement terminé ! Il est tout doux et tout léger !! (Ce qui est moins rapide c'est de mettre les photos sur le blog :) :) )

    J'ai utilisé des pelotes d'Alpaca Silk de Drops Design. Quatre écrus et une contrastante un peu plus beige.

     

    Je me suis inspirée d'un modèle disponible gratuitement sur ravelry qui propose de faire n'importe quel ouvrage en manche raglan (pull, gilet...). C'est un tutoriel (en anglais) qui explique comment calculer les augmentation et tricoter le col en fonction de l'échantillon et de la largeur de col souhaitée. C'est un peu compliqué, d'autant plus que les explications sont en anglais, mais une fois qu'on a compris le principe ça va tout seul.

    Le gilet tout doux

    J'ai donc choisi de faire un col en V tout simple en rajoutant une maille de chaque côté à chaque tour. Pour les augmentations des manches raglan, je les ai volontairement réalisées avec des jetés visibles (pas tricoté en mailles torses au rang suivant, ce qui fait "disparaître" les trous) pour un effet dentelle.

    Le gilet tout doux

    Le gilet est tricoté en point mousse parce que je trouve que ça contribue au côté "vaporeux" que donne déjà la laine et puis de toute façon avec ce fil tout poilu, il faut dire qu'on ne voit pas grand chose aux points donc autant ne pas se prendre la tête !

    Pour les finitions, j'ai fait des côtes 2/2 avec une couleur de fil légèrement contrastante.

    Le gilet tout doux

    Les boutons sont trois énormes boutons en bois avec une petite fleur dessinée au milieu. Les couleurs et la matière s'accordent bien avec le côté simple du gilet. J'ai eu un petit coup de cœur à la mercerie et ils n'en restaient plus que trois mais vu qu'ils sont gros, ce n'est pas gênant. Cela dit, ces boutons sont purement décoratifs vu que les trous que j'ai fait en face sont trop grands... (oui oui je sais, je pourrais les rétrécir en recousant les côtés mais bon... Il est joli ouvert aussi non? :) )

    Le gilet tout doux

    Vu que la laine n'est pas très élastique, on voit un peu les marques du magic loop sur les manches, mais on va dire que ça contribue au charme du gilet :).

    En conclusion, c'est un gilet que j'ai tricoté assez vite vu que la laine se tricote en 5 (mais vu que je tricote serrée, je l'ai tricotée en 6). Il est hyper léger mais chaud quand même grâce aux poils et à la matière. Il est tout doux grâce à la soie. Esthétiquement parlant, je l'aime bien et je trouve qu'il donne un côté "petite chose fragile" qui est sympas. Petit hic, les côtes 2/2 du bas resserre le gilet et donne un effet un peu "boule". A ne pas porter avec n'importe quoi pour un effet "sac à patate" garanti !! Pour compenser un peu cet effet, j'aime bien roulotter les manches pour qu'elle arrive juste sous le coude.

    Cela dit j'aime beaucoup le style de ce gilet !

    Le gilet tout doux

    Et pour finir, une petite photo ensoleillée parce que ça fait du bien !!

    Le gilet tout doux

    Bonne semaine !


    9 commentaires