• De toutes les manières de dire "je t'aime", je préfère celles faites "avec les mains"... :)

    Depuis de nombreuses années, je suis amie avec deux supers copain(ine). On a fait pleins de choses ensemble: on était dans la même école (là où on s'est rencontré) et je suis partie les voir pendant 3 semaines pendant leur échange au Brésil, entre autres choses et bons souvenirs.

    Les pulls de mariage

    Une soirée dans les rues d'un petit village brésilien... :)

    Je les connaissais avant qu'ils se connaissent, puis ils sont devenus amis et un jour, on est allé au cinéma tous les trois. En sortant de la salle, ils se tenaient par la main (faut dire que le film était super romantique, "moi, moche et méchant 2", ça a dû les inspirer). Et moi, dans la lune, je n'ai rien vu...

    C'est donc tout naturellement que, lorsqu'ils ont décidé de se marier, quelques années plus tard, ils m'ont choisi comme témoin !! :)

    Les pulls de mariage

    ♥ JusTom - 24 octobre 2015 ♥

     Ils se sont mariés il y a un an, à l'automne ! Il y avait des feuilles mortes partout, c'était joli !

    Les pulls de mariage

    Sur le site de leur mariage, c'était marqué qu'ils ne voulaient pas de cadeaux, parce qu'ils avaient déjà beaucoup de bord.. choses. Il était néanmoins précisé que si on tenait absolument à leur faire plaisir, on pouvait quand même:

    • préparer un petit sketch pour la soirée du mariage
    • proposer de garder Gaston (leur petit bout d'un an et demi) pendant une soirée
    • leur tricoter un beau pull à la main

    entre autre...

    J'ai pris ça comme un message subliminal ! Du coup, j'ai acheté des jolis pelotes en laine pas trop fines (c'est long un pull quand même) et je me suis lancée dans mes travaux d'aiguilles plusieurs mois à l'avance (3 ou 4). J'ai tout fait au pifomètre, autant en matière de taille que de motifs !! D'ailleurs, je me rappelle d'une journée chez eux où j'ai été fouillé dans le tiroir des soutiens gorge de Justine pour avoir une idée de son tour de poitrine... ^^

    Bref, arrivée au jour du mariage, j'avais quasiment fini, mais pas tout à fait... Du coup j'ai tricoté un mini pull à la va-vite (de la taille d'un porte clé) et je leur ai offert le jour J en leur faisant une petite blague du genre : "comme vous aviez pas précisé de taille je me suis dit que..." et sans leur dire que deux vrais beaux pulls les attendaient bien au chaud chez moi...

    Deux ou trois week end plus tard, je les croisais à une autre occasion et les pulls étaient finis, j'ai pu leur offrir ! :)

    Les pulls de mariage

    Ah l'amour... !

    Les deux pulls ont été tricoté en top down (du col à la taille) sans coutures. Le pull de Tom est réalisé avec la technique des manches raglan tandis que le pull de Justine est réalisé en "circular yoke" avec des motifs jacquards. Pour le corps, j'ai fait un motif ajouré (Justine: "mais c'est un pull d'hiver et y'a des trous dedans ?!"). Je me suis inspirée d'un tuto pour réaliser des pulls en manche raglan sur mesure trouvé sur ravelry (c'est en anglais) pour le pull de Tom et des modèles d'un livre de tricot islandais pour le col circulaire du pull de Justine. Pour le motif du corps, c'était très fortement inspirée du pull Solja de pom pom quaterly qui me faisait grave de l'oeil !! La laine, c'est de la Nepal de chez Drop Design (65% de laine, 35% alpaga).

    Je ne vous en dirais pas forcément plus parce que j'ai fait ces pulls dans la précipitation (je n'ai pas spécialement pris de notes) et puis j'ai envie qu'ils restent uniques et originaux :) !

    Je suis contente parce que même s'ils sont un peu grands (j'ai préféré prévoir volontairement trop grand que trop petit...), ils les portent très souvent et ça me fait vraiment très plaisir de les voir avec ! :)

     


    9 commentaires
  • Le gilet d'automne: le tuto

    Il y a quelques jours, je vous présentais le gilet d'automne sur le blog. Le tutoriel ci-dessous vous explique comment le réaliser sur mesure à votre taille.

    /!\ Lisez bien le tutoriel en entier avant de vous lancer :) !!! /!\

    Matériel nécessaire:

    Le gilet d'automne: le tuto

    • moi j'ai utilisé un peu moins de 600g (merci la balance de cuisine) de qualité Andes de chez Drop design mais je suis toute petite, donc il vous faudra probablement plus
    • des aiguilles (circulaires) qui donnent un échantillon de 10/11 mailles pour 15 rangs en point de blé (ici aiguilles 7, à adapter en fonction de si vous tricotez lâche ou serré, moi je tricote plutôt serré)

    De l'importance de l'échantillon :

    Loin de moi l'idée de vouloir faire la moralisatrice. A mes débuts en tricot, j'étais la première à passer cette étape qui me barbait ! Maintenant, je l'aime bien parce qu'elle permet de tester la laine que l'on va tricoter. En plus, ça permet vraiment de vérifier que l'ouvrage va bien avoir les dimensions attendues! Et enfin, moi je garde tous mes échantillons pour en faire un plaid quand j'en aurait accumulé un certains nombres. Logiquement, si on les a réalisé correctement, ils font tous 10 cm par 10 cm!

    De plus, faire l'échantillon permet de se rendre compte de la manière dont on tricote. Si on tricote plutôt serré, le carré d'échantillon va être plus petit que 10 cm, il faudra donc prendre une taille d'aiguille plus grande. Ça évite de se retrouver avec un ouvrage très rigide! A l'inverse, si on tricote trop lâche, l'échantillon fera plus de 10 cm de large, et il faudra prendre une taille d'aiguille plus petite!

    Trouver la taille d'aiguille qui vous permet de réaliser un échantillon de 10 cm de côté, c'est la garantie d'avoir un ouvrage dont la tension est parfaite pour le fil utilisé !

     

    Bref passons au gilet !

    Une fois l'échantillon réalisé, il suffit de mesurer votre tour de hanches. Ceci va permettre de calculer le nombre de mailles à monter.

    Par exemple, moi je fais 85 cm de tour de hanches, j'ai donc monté 8,5 * 10 mailles = 85 mailles à monter.

    J'ai arrondi à 90 mailles pour avoir un chiffre assez rond et je voulais un nombre de mailles multiple de 4 + 2 pour que les quelques rangs de côtes 2/2 du début tombent juste (commencer par deux mailles endroits, finir par deux mailles endroits).

    Si vous voulez que le gilet soi plus enveloppant, il faut monter plus de mailles.

    Le gilet se tricote en aller retour. J'ai réalisé quelques rangs de côtes 2/2, environ 3 ou 4 cm.

     

    Corps du gilet

    Le point fantaisie du gilet est le point de blé.

    Voici son diagramme:

    Le gilet d'automne: le tuto

     

     

     

     

     

     

    Il faut tricoter jusqu'à ce que le gilet fasse la longueur idéale entre les hanches (l'endroit où on a envie qu'il s'arrête) et les aisselles. Moi j'ai tricoté 45 cm.

     

    Séparation des manches

    Il faut ensuite séparer les devants du dos pour former des trous pour les manches. Pour ça j'ai divisé le nombre de mailles par 4 et j'ai gardé un quart pour un devant, une moitié pour le dos, puis le dernier quart pour l'autre devant. J'ai utilisé plusieurs pelotes et ai continué à tricoter les trois parties en même temps pour avoir la même longueur (un peu comme quand on fait deux paires de chaussettes en même temps).

    Le gilet d'automne: le tuto

    Col en V

    En même temps, j'ai fait des diminutions le long des bords du col pour former un V. J'ai fait une diminution tous les 2 rangs en tricotant deux mailles ensembles au début du rang.

     

    Les épaules

    Une fois la hauteur de manches tricotée, il faut arrêter les mailles. Pour former les épaules, je n'ai pas arrêté les mailles toutes en même temps. J'ai procédé de la façon suivante:

    A chaque début de rang du côté dos (pas du côté col), j'arrêtais deux mailles (j'en tricote deux, je passe la première maille de l'aiguille droite par dessus la deuxième, j'en tricote une, je passe la première maille de l'aiguille droite par dessus la deuxième) et je tricotais la fin du rang normalement. Et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 4 mailles (ou 5, ça dépend du nombre de mailles que vous aviez au début) et j'ai arrêté les dernières en même temps.

    J'ai fait pareil pour le dos, je commençais chaque rang en arrêtant deux mailles jusqu'à ce qu'il reste 8 mailles et j'ai arrêté les 8 dernière mailles ensemble.

    J'ai cousu les épaules ensemble avec une aiguille à laine.

     

    Les manches

    J'ai repris les manches avec des aiguilles circulaires. Le nombre de mailles à monter dépend de la largueur du trou que vous avez laissé pour vos bras. Moi j'ai repris 28 mailles. J'ai fait en sorte de tomber sur un nombre divisible par 4 pour tomber juste avec le point fantaisie.

    J'ai tricoté en magic loop pour ne pas avoir à faire de coutures à la fin. J'ai tricoté la longueur attendue en essayant le pull au fur et à mesure sans faire de diminutions, puisque la largeur était déjà assez étroite. J'ai terminé la manche par quelques centimètre de côtes 2/2.

    Idem pour la deuxième manche!

    De la reprise des mailles jusqu'aux poignets, mes manches mesures environ 45 cm.

     Le gilet d'automne: le tuto

    Le col

    J'ai relevé les mailles du col (ici 182 mailles, de même, divisible par 4 + 2) et j'ai fait 5 cm de côtes 2/2. Ça permet d'agrandir un peu le gilet, car comme vous avez pu le voir sur les photos, il est un peu serré au niveau des hanches. Comme quoi, malgré la réalisation de l'échantillon, je tricote quand même un peu trop serré et la largueur n'est pas forcément au rendez vous !

    Le gilet d'automne: le tuto

    Finalisation

    Il suffit de rentrer les quelques fils avec une aiguille à laine. Vous pouvez également rajouter des boutons, soit avec des lanières, soit en prévoyant de faire des trous pendant les côtes 2/2. Moi je l'ai laissé comme ça, moitié par flemme et moitié parce que je le trouvais joli comme ça !

    Le gilet d'automne: le tuto

     

    Si des points ne sont pas assez clairs, n'hésitez pas à poser des questions, je détaillerais plus !

     


    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique