• ... rouges et jaune à p'tits pois !!

    Bah quoi?! Génération club Dorothée !! Pour les incultes qui ne connaissent pas ou qui ne se souviennent plus, veuillez emprunter la machine à remonter le temps, c'est ici.

    Après ce petit interlude musical et culturel, passons au vif du sujet: j'ai fini de tricoter ma première paire de chaussettes !!

    Et mes chaussettes ...

    Mes pieds sont amoureux <3

    Et je suis pas peu fière !!

    Mais commençons par le commencement. Je faisais une sorte de blocage sur le talon, moi en temps normal si aguerrie en matière de tricot! Mazette! J'ai donc guérie le mal par le mal, en allant voir mon psy faire un atelier chaussettes chez Maille à Part !

    Et deux semaines plus tard, TADAAM ! mes chaussettes étaient finies, et les deux, oui oui !

    J'ai donc envie de vous les montrer sous toutes les coutures les mailles ! Haha

    Et mes chaussettes ...

    De face...

    Et mes chaussettes ...

    De profil...

    Et mes chaussettes ...

    De dos...

    Et mes chaussettes ...

    Punaise, j'ai dû être mannequin pour pieds dans une autre vie !

    Et mes chaussettes ...

    Vue de près...

    Il s'agit du magnifique modèle "Cabled ArrowHead Socks" de Heike, qu'on peut retrouver sur ravelry:

    Un modèle tout simple pour débuter, avec des mailles endroits et des mailles envers qui forment des flèches et quelques torsades. La chaussette se tricote du bout du pied à la cheville, en "toe-up" comme on dit dans le jargon et sans coutures à l'aide d'un montage des mailles façon "Judy's magic cast on".

    J'ai choisi la laine malabrigo socks en coloris lotus pour les tricoter. C'est de la laine à chaussette 100% merino, je verrais bien si c'est suffisamment résistant sur le long terme ou pas.

     

    Une question que l'on se pose souvent par rapport aux chaussettes tricotées c'est "Pourquoi passer autant de temps à faire ça alors que ça ne se voit même pas?!"

    Bah déjà, c'est super confortable. C'est tout doux et puis c'est satisfaisant de porter quelque chose qu'on a fait soit même, même si personne ne le voit. Comme diraient les pétasses:

    "Mais si c'est dans la tête"

    "C'est vachement important la beauté intérieure"

    Après, y'en a qui font en sorte de les montrer en mettant des chaussures ouvertes avec leurs chaussettes tricotées. Moi je trouve que ce n'est pas trop mon style. Je me sentirais serrée dans mes chaussures qui sont quand même faite pour être ajustées alors que les chaussettes tricotées sont forcément un peu épaisses.

    J'ai plutôt eu envie de les mettre avec des jolies chaussures fermées qui les laissent légèrement dépasser. En retroussant un peu le pantalon ça fait un style un peu "gavroche" que j'aime bien.

    Et mes chaussettes ...

    Et pour la première fois sur le blog, une photo en extérieure youhou! J'ai profité d'une pause déjeuner ensoleillée pour demander à un collègue de bureau de me prendre en photo... (merci Vincent, spécial cass'dédit !)

    Et mes chaussettes ...

    Bon, je dois vous avouer que j'ai retroussé mon pantalon spécialement pour la photo wink2 !

    Du coup j'ai déjà pleins de nouvelles idées pour me faire d'autres chaussettes. J'ai fait un tableau pinterest avec pleins de modèles qui m'inspirent ! En plus, il faut que j'utilise l'écheveau que Heike m'a offert à la fin de l'atelier ! yes

     

    Et vous les chaussettes tricotées ça vous tente? Vous les portez comment? ^^


    14 commentaires
  • D'habitude assez aventurière en matière de tricot (oui oui, on peut être assise sous une couverture sur son canapé avec une tasse de thé et une pelote dans les mains et être aventurière), je ne sais pas pourquoi, mais avec les chaussettes, je fais un blocage...

    (avec une fois de psy) Très bien, parlez moi de vos problèmes de chaussettes...

    J'ai testé pas mal de modèles mais les explications ne sont jamais assez clairs à mon goût et sur youtube (mon habituel sauveur) je ne trouve aucune vidéo qui corresponde à mes attentes... J'ai quand même fait deux essais ! Qui ne sont restés que des essais puisque j'ai à mon actif deux chaussettes... dépareillées... hum hum

    Bref, quand je me suis rendue compte que Maille à Part proposait un cours pour apprendre à faire les chaussettes je me suis dit que c'était l'occasion de vaincre mes phobies et de guérir le mal par le mal !!

    Maille à part, c'est une petite boutique de laine à Grenoble (rue Génissieux) qui vend de super belles pelotes (malabrigo, noro, rowan, princesse des neiges...).

    L'atelier chaussettes de chez Maille à part.

    Une boutique avec des arguments de vente solides...

    Il y a également quelques créations textiles et tricot à acheter tout fait (fait main et unique). En plus, la vendeuse et sa maman sont super sympas (et j'ai même pas été payé pour dire ça ! smile)

    L'atelier chaussettes de chez Maille à part.

    Assez régulièrement, des cours (débutants crochet, tricot, ateliers) sont proposés dans une ambiance détendue (thé à volonté, mais attention, faudra payer la dame pipi pour aller aux toilettes ensuite haha).

    Pour l'atelier chaussettes, le cours se séparait sur deux après-midis de 3h avec une prof super (merci Heike !) autour d'une tasse de thé, pelote comprise, pour 38€ ! Franchement c'est donné et on repart (presque) avec une belle paire de chaussettes (enfin, y'a des devoirs à faire pour la finir chez soi, on est pas flash Gordon pour faire des chaussettes en 6h quand même ! :) )

    Je suis donc arrivée le premier samedi, à l'heure prévue et là ça commence par:

    "Alors il faut que tu choisisses une pelote sur ce rayonnage."

    L'atelier chaussettes de chez Maille à part.

    Le dit rayonnage...

    Moi je me suis sentie un peu comme ça:

    L'atelier chaussettes de chez Maille à part.

    J'ai choisi la malabrigo sock (depuis le temps que je rêve de pouvoir essayer la laine malabrigo...) en coloris "lotus" (camaïeu de bleu clair et de mauve).

    Ensuite le cours a commencé. Heike nous a appris à faire des chaussettes "toe-up", soit des orteils aux chevilles. Le modèle qu'elle nous a fait faire est sans couture (Ô joie !). Je vous invite à aller voir le profil ravelry de Heike: fifili67, elle réalise pleins de belles choses et en plus elle file la laine!!

    A la fin du premier cours, nous avions appris à monter les mailles aux niveaux des orteils pour ne pas avoir de couture à faire à la main. Ce montage des mailles s'appelle le "Judy's magic cast on".

    Moi, naïvement: "C'est super chouette, maintenant je connais trois manière différente de monter les mailles ! yes"

    Heike: "Chez moi j'ai un livre qui s'appelle '54 manières de monter les mailles' ! "

    54?! Bon, y'a encore pleins de choses à apprendre !!

    Ensuite, nous avons fait quelques augmentations pour obtenir la largueur du pied et tricoté droit jusqu'à 5 ou 6 cm de longueur avant la fin du pied. Là, nous avons commencé les augmentations pour avoir de l'aisance au niveau du coup de pied.

    Nous devions avoir fini les augmentations pour le second cours (j'ai jamais autant aimé avoir des devoirs à la maison de ma vie).

    Le samedi suivant, en élève modèle (^^), je suis arrivée avec ma chaussette jusqu'au talon. Heike et Elise (la chef de Maille à Part) étaient en grande discussion pour savoir quels écheveaux de Heike Elise allait garder pour vendre dans sa boutique. Parce que oui, les magnifiques laines de Heike sont à vendre chez Maille à Part!! Ce sont des laines à chaussettes en laine, polyamide (24%) et lurex (ça brille !!) superwash. Elles sont filées et teintées à la main et les couleurs sont magnifiques...

    Nous avons donc continuer le cours et appris à faire un talon tout simple avec des diminutions en milieu de rangs en tricotant en aller retour. En trois coups de cuillères à pot, le talon était formé et je pouvais continuer ma chaussette comme si de rien était (pas de crise d'angoisse, rien... En même temps, l'ambiance était décontracte et y'avait des pelotes multicolores magnifiques partout sur la table !!)

    J'en ai profité pour apprendre à tricoter deux chaussettes en même temps et j'ai donc monter les mailles de ma deuxième paire sur la paire d'aiguille circulaire que j'utilisais pour la première chaussette... :)

    A la fin du cours, Heike a laissé en cadeau à chacune des participantes (ouai, y'avait pas de participants :) ) un écheveau de sa création... Wahouuuu !!

    L'atelier chaussettes de chez Maille à part.

    Laine filée et teinté à la main, coloris 'lie de vin'

    Je vous ferai bientôt un article pour vous montrer la paire de chaussettes finie. Je ne voulais surcharger cet article avec trop de photos et de blabla ! Et puis bon, avec toutes ces photos de pelotes, ça fait déjà beaucoup d'émotion...

     


    10 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique